Pourquoi signer avec bébé ?

Dans notre société, nous avons longtemps entendu que les bébés étaient uniquement capables de dormir, manger et pleurer. Heureusement cette vision des choses a aujourd’hui bien changé.

De mon côté, la chose qui m’a permise de le constater a été de pratiquer les signes associés à la parole avec notre bébé.

Pourquoi avons-nous eu envie de les pratiquer et en parlons avec joie autour de nous ? En voici quelques raisons :

On l’oublie parfois mais l’être humain est par nature un être gestuel. Peut-être que si je vous parle de communication non verbale cela vous paraîtra alors évident.

Maintenant, imaginez un enfant, qui n’est pas encore en capacité de verbaliser pour s’exprimer. C’est naturellement qu’il utilisera les gestes pour communiquer.

Pensez-y, qui n’a jamais vu un enfant pointer du doigt une chose qui attisait son intérêt, applaudir après avoir réussi l’action qu’il avait entreprise ou faire coucou à quelqu’un ?

Les avantages de pratiquer les signes associés à la parole sont nombreux :

  • Nourrit l’envie et satisfait le besoin de communiquer pour le bébé.
  • Permet d’accompagner l’enfant dans son développement (motricité fine, langage).
  • Incite à développer le sens de l’observation chez l’enfant mais aussi le parent.
  • Donne la possibilité à l’enfant d’être acteur dans la communication et permet à chacun d’être reconnu en tant qu’individu à part entière.
  • Soutient la création de lien, de relation de confiance et de complicité parent/enfant.
  • Laisse la possibilité à l’enfant d’exprimer librement ses besoins et ses émotions bien avant l’utilisation de la verbalisation.
  • Facilite la compréhension et l’accueil des émotions de l’enfant pour le parent.
  • Aide à répondre aux besoins de l’enfant plus efficacement (pas besoin d’essayer de deviner s’il a faim, s’il est fatigué ou s’il a envie d’être changé : il peut l’exprimer).
  • Limite les frustrations dues aux incompréhensions et donc autant de situations de crise possibles.
  • Renforce l’estime de soi pour l’enfant qui est capable de se faire comprendre mais aussi pour le parent qui est capable de le comprendre.

À titre personnel, je pense que c’est aussi et surtout une aventure humainement enrichissante et épanouissante. C’est un véritable atout pour notre parentalité.

Et vous, envie de tenter l’expérience ?

Vous pouvez retrouver les ateliers de signes associés à la parole que je propose [ici]


Attention. Je ne parle pas de vous apprendre la langue des signes.

Les signes que nous utilisons sont empruntés à la langue des signes française et à ce titre il est important de les respecter et de bien les exécuter, il ne s’agit pas ici de vous enseigner une nouvelle langue (sa syntaxe, etc..) dans le but de devenir bilingue.

Pour bien comprendre la différence, je vous invite à regarder l’épisode de « Parlons peu Signons bien » réalisé par Erremsi qui parle de ce sujet avec justesse.